Bref compte-rendu d’un conseil communal bien particulier, celui du mardi 10 novembre 2015.


Conseil communal bien particulier ce mardi 10 novembre à Jurbise.

Premièrement, il s’agissait du conseil communal qui aurait dû avoir lieu le 27 octobre, veille de la première audition de Jacqueline Galant. Ce soir-là, les citoyens présents avaient été avertis en arrivant que le conseil communal n’aurait pas lieu.

Deuxièmement, le conseil communal s’est déroulé sans sa présidente, notre ministre-bourgmestre (sic): une première, je pense, depuis 2001. La physionomie de cette séance s’en est trouvée toute chamboulée:

  • le conseil communal a duré une heure alors qu’habituellement il est bouclé en 15 minutes
  • plusieurs débats de fonds ont pu avoir lieu alors que, dans la plupart des cas, aucune discussion digne de ce nom n’est permise
  • à la demande de l’opposition, un point de l’ordre du jour n’a pas été soumis au vote et a été reporté à une séance ultérieure pour des questions de fonds. Du jamais vu! Surtout qu’il s’agit d’un point concernant le logement-passerelle, une des mesures emblématiques du programme de la majorité actuelle pour faire face aux critiques sur l’absence de logements sociaux à Jurbise.
  • il s’en est fallu de peu pour que d’autres points concernant des marchés publics (tiens donc!) soient également reportés sur base de questions pertinentes de l’opposition. Malheureusement, les vieux réflexes de replis ont repris le dessus.

Vraiment, en 3 ans de participation aux conseils communaux, c’est la première fois que nous assistons à un conseil communal digne de ce nom.

Au-delà de l’anecdote (dans une autre commune, ces faits seraient tout à fait anodins), l’absence de Mme Galant aujourd’hui montre qu’il est difficile de cumuler une fonction de bourgmestre avec celle de ministre, surtout lorsque les dossiers à gérer sont si importants pour les citoyens (mobilité, survol de la population). Si être bourgmestre d’une commune rurale ne nécessite pas nécessairement un temps plein, être ministre est un véritable sacerdoce et ne peut pas être combiné avec une autre fonction.

Share This